Midi libre : « des sportifs dans des universités américaines »

Des sportifs dans des universités américaines : Midi Libre revient sur notre activité de conseil, de placement et de recrutement de jeunes étudiants sportifs en université américaine.

Belle parution dans le journal Midi Libre du 11 octobre 2011. Retrouvez l’intégralité de l’article dans ce post. Nous remercions Karim Maoudj pour sa plume et sa disponibilité, ainsi que le service de Midi Libre Montpellier.

Des sportifs dans des universités américaines

Initiative : la société montpelliéraine Athletics Partner vient de faire scolariser 5 sportifs

Midi-Libre - Des sportifs dans des universités américaines
Midi-Libre - Des sportifs dans des universités américaines

Créée à Montpellier il y a un peu plus d’un an, la société Athletics partner s’est spécialisée dans le conseil, le placement et le recrutement d’athlètes français dans les universités américaines. Elle vient de finaliser l’envoi de sa première promotion. Il s’agit de cinq jeunes sportifs de quatre disciplines : football, volley, tennis et natation. Et ce n’est pas fini. Six autres athlètes feront leur rentrée américaine en janvier, neuf en août.

« Pour les Américains, des disciplines comme la natation, le foot, le golf ou le tennis sont très prisées »

« Les demandes de jeunes Français qui désirent intégrer une université américaine tout en continuant une carrière sportive sont nombreuses », explique Guillaume de Verbizier, fondateur d’Athletics Partner, en compagnie de Céline Martinez et Stéphane Copuroglu.

Les candidats au départ doivent avoir un niveau compris entre bac et bac + 3 et maîtriser l’anglais (via le Toefl). « D’un point de vue sportif, tout dépend de la discipline. Il est évident que les Américains sont moins demandeurs d’athlètes de disciplines dans lesquelles ils excellent, comme le basket ou le base-ball. En revanche, des disciplines comme la natation, le football, le golf ou le tennis sont très prisés. »

La société montpelliéraine est en relation avec les de nombreux coaches des universités américaines.

« Tout dépend de son niveau sportif. Plus il est bon, plus la bourse sera importante », précise Guillaume de Verbizier.

SOURCES

🌐 source : Midi Libre
📸 photo courtesy of : Midi Libre

Publications similaires

Préférences de confidentialité
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.