Baptiste Bonnet : « S’habituer à l’environnement universitaire américain »

Issue du Golf Magazine de la région Auvergne-Rhône Alpes,  cette interview de Baptiste Bonnet, joueur de golf français que nous avons placé au Fall 2020 en université américaine, est très intéressante d’un point de vue “vécu”. En effet on y découvre les ressentis d’un athlète qui arrive tout juste aux Etats-Unis, sans langue de bois, de l’appréhension à s’adapter à une nouvelle culture, notamment dans le contexte actuel du covid, à l’excitation de vivre une expérience universitaire et sportive que tous les golfeurs français aimeraient pouvoir vivre.

Vous pouvez retrouver le parcours de Baptiste Bonnet sur son profil Athletics Partner afin d’y découvrir ses résultats ainsi que des photos, et vidéos de son expérience US.

Suivant les traces de son coéquipier Pierrick Fillon, qui avait ouvert la voie américaine il y a sept ans, Baptiste Bonnet (Charmeil) a décidé, à 20 ans, de tenter l’aventure. Son envie de voyager et sa volonté de concilier golf et études l’ont logiquement amené à traverser l’Atlantique. « Je suis passé par une agence, qui a démarché les universités. Le coach de celle de Bellevue, dans le Nebraska, à côté d’Omaha, était intéressé par mon profil. Vincent Duvillard, l’un des pros de Charmeil, le connaît et il a fini de le persuader. » Baptiste est donc arrivé mi-août aux États-Unis pour suivre un cursus de quatre ans en « business administration ». Après plus de deux mois de présence, le bilan s’avère positif. « On sent vraiment que tout est optimisé pour le golf et les études. J’étais dans un lycée sports-études à Chalon/Saône et ce n’était pas le cas. »

Après ses jours d’isolement à son arrivée sur le territoire américain, Covid oblige, l’Isérois s’est immédiatement retrouvé sur beaucoup de parcours, au sein d’une bonne équipe (4e sur plus de 100 de la 2e division universitaire). « On joue la perf tout le temps, c’est différent de la mentalité française où on travaille parfois certaines choses. J’ai été un peu surpris par cette approche. »

« J’ai eu du mal au début, direct sur les compétitions après mon confinement. J’ai eu besoin de retrouver des repères. Il y a eu du mieux après. » Mais Baptiste est conscient qu’il faudra hausser son niveau à partir de février, début de la seconde partie de la saison. « Je dois m’habituer à ce nouvel environnement, m’adapter aux parcours, avec des greens fermes et rapides, des roughs très épais autour des greens qui m’obligent à modifier un peu mon chipping. Je suis confiant pour la suite, pour m’intégrer pleinement à l’équipe, avec l’espoir de me qualifier pour les championnats nationaux. J’ai la chance d’être tombé sur une université à l’ambiance cool, avec beaucoup d’internationaux. Nous sommes ainsi trois Européens et deux Mexicains sur les neuf membres de l’équipe. »

 

SOURCES

🌐 source : Golf Magazine Auvergne – Rhone Alpes // hiver 2020-2021
📸 photo by : BU Athletics

Bourse sportive Golf USA

Tu es intéressé(e) pour jouer au golf en université américaine et tu souhaites postuler pour une bourse sportive aux états-unis ?

Publications similaires

Préférences de confidentialité
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.