Facebook, Twitter et les bourses sportives : 5 points à vérifier

socialmedia-dangers

Si votre souhait est de partir aux USA et faire partie du sport universitaire et que votre niveau sportif vous le permet, vous avez besoin de bien préparer votre processus de recrutement.

L’expérience du sport universitaire est très excitante et enrichissante, et vous assure un avenir sportif et professionnel. Vous aurez l’occasion de concourir pour votre université, représenter votre fac au niveau régional et national et pourquoi pas remporter des titres nationaux !

Autrefois, le recrutement se faisait par lettre postale, appels téléphoniques, visites sur le campus, le tout visant à découvrir si l’athlète correspondait aux exigences de l’université et par ailleurs si l’athlète trouvait également son bonheur au sein de tel ou tel College.

Mais c’était il y a 10 ans.

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où la vie privée a pris un coup dans l’aile, même une personne lambda peut retrouver des informations personnelles sur internet.

Les célébrités, politiciens et sportifs de haut niveau ne sont pas épargnés et tous les jours on retrouve des faits marquants sur les médias sociaux.

Pourquoi un article sur votre présence en ligne ?

Il faut comprendre une chose, l’université qui souhaite vous accueillir est garante d’une certaine éthique et souhaite recruter des athlètes clean en tout point, pour ne pas faillir à certaines choses :

  • un budget phénoménal (en millions de dollars) issu en majorité des entreprises privées mais aussi des donations d’anciens élèves
  • la carrière du coach de l’équipe
  • sa propre réputation
  • la NCAA et ses règles d’éligibilité

Les futurs étudiants sportifs de l’université sont soumis à une vérification de leurs antécédents approfondie et certaines universités ou coachs recherche si l’athlète n’a pas des travers qui seraient source potentielle d’embarras pour l’école ou pire qui se traduirait par des sanctions sportives ou niveau de la NCAA.

Il y a plusieurs manières d’utiliser Facebook pour faciliter son recrutement, mais avec la prolifération des médiaux sociaux, nous vous conseillons de rester prudent car toutes vos informations et vos activités sur Facebook, Twitter… peuvent à tout moment vous être reprochées si l’accès est libre et si votre profil est examiné par des coachs ou universités.

Soyez conscient de cela avant d’accepter une personne que vous ne connaissez pas surtout si vous avez débuté le processus de recherche de bourse sportive avec Athletics Partner et que vous êtes susceptible d’être contacté personnellement, il convient dès lors d’examiner et de nettoyer un peu vos Timelines…

[frame style=”shadow” image_path=”/wp-content/uploads/2012/06/socialmedia-facebook1.jpg” link_to_page=”” target=”” description=”Facebook, Twitter et les bourses sportives : 5 points à vérifier” size=”two_col_small”]

5 points que vous devez considérer comme important :

1. Supprimer toute les références à des restaurants fast-food, produits illicites ou services illégaux.

Vous êtes un sportif certes amateur mais vous devez absolument montrer une certaine éthique au niveau de votre alimentation, une hygiène vie saine et on vous le souhaite avoir le moins d’addiction possible.

2. Vérifier vos amis et vos photos

Enlevez toute photo qui vous met en scène dans des positions indélicates, suggestives ou inappropriées ou montrant des actes qui peuvent être interprétés comme illégaux. Si vous avez besoin de conseil, n’hésitez pas à nous contacter.

3. Nettoyer votre mur Facebook et votre timeline Twitter

Encore une fois, essayez de vous mettre à la place d’une personne qui va investir des milliers de dollars sur vous… Pensez à enlever tout ce qui ne vous représente pas comme un bon citoyen. Vous n’avez pas à être parfait, certes, mais vous êtes à 2 doigts de représenter une institution (votre université) et quand l’on sait la place qu’occupe le sportif universitaire au sein de la communauté, il a un rôle fédérateur et de modèle aux USA.

4. Penser à faire le tri dans vos amis (Facebook) ou vos following/followers (Twitter) qui ne sont pas conformes au point numéro 3 ci-dessus.

Si vous avez besoin d’aide concernant cela, n’hésitez pas à nous contacter, nous pouvons vous aider.

5. Régler vos paramètres de confidentialité en « privé »

Le plus grand des nettoyages est complètement inutile si vos paramètres de confidentialité ne sont pas entièrement privés. Soyez vigilant sur la protection de votre e-reputation. Rappelez-vous qu’il ne faut pas grand chose pour détruire une bonne réputation donc ne laissez pas cela vous arriver.

[callout font_size=”13px” style=”limegreen”]➔ Que pensez-vous de cet article ? Avez-vous déjà été contacté par des coaches ? Suivez vous des universités sur Facebook ou Twitter ? Faites nous savoir si vous avez des questions dans les commentaires ci-dessous mais aussi sur Facebook et Twitter.[/callout]

Publications similaires

Préférences de confidentialité
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.